Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CES TRESORS QUE NOUS PIETINONS…( 2)

JEUNE POURPRIER des JARDINS, MAUVE et JEUNE AMARANTE JEUNE POURPRIER des JARDINS, MAUVE et JEUNE AMARANTE JEUNE POURPRIER des JARDINS, MAUVE et JEUNE AMARANTE
JEUNE POURPRIER des JARDINS, MAUVE et JEUNE AMARANTE

JEUNE POURPRIER des JARDINS, MAUVE et JEUNE AMARANTE

Dès que le sol a repris sa vitalité, j'ai vu apparaître avec grand bonheur deux plantes que j'avais perdues. Dans mon petit jardin  et mes tunnels, impossible de les voir renaître!
 Si ce blog rend "hommage à l'AMARANTE...", il est tout aussi nécessaire de faire connaître aussi cette plante connue depuis mon enfance et que les gens donnaient aux cochons!
 Ils ignoraient très probablement la richesse, le trésor du POURPRIER DES JARDINS..

  C'est avec un soin jaloux que j'ai veillé sur leur croissance, en dépit des avis souvent soupçonneux..

LE PISSENLIT….( Images libres de droits)...Habituellement je publie mes photos personnelles!LE PISSENLIT….( Images libres de droits)...Habituellement je publie mes photos personnelles!LE PISSENLIT….( Images libres de droits)...Habituellement je publie mes photos personnelles!

LE PISSENLIT….( Images libres de droits)...Habituellement je publie mes photos personnelles!

 Qui ne connaît le pissenlit qui pousse tel le chiendent ( une autre vivace dans mon nouveau jardin!).
 On le piétine et l'on ne lui accorde probablement aucune attention, tellement confondue avec ses "cousines"! J'en ai découvert pas mal en préparant cet article et que...j'ai soigneusement arrachées!!
  Après mes recherches, je reste consternée par les pertes dont je me suis rendue coupable...PAR IGNORANCE!
On n'apprend jamais assez...Un temps qui me manque AUSSI!
 Les sages le cultivent dans leur potager ou même des 
jardinières. J'avais même essayé ..pour mes tortues!
    Voici un lien vers ces trésors de LA NATURE!

A SUIVRE..LE POURPRIER DU JARDIN & L'AMARANTE.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article